Création d'un nouveau village francophone

dans la région de York d'ici 2025

La Communauté du Trille blanc a vu le jour en 2019 avec le regroupement de gens d’affaires et d’individus visionnaires cherchant à offrir un environnement et une qualité de vie en langue française aux personnes âgées de la grande région de York, en Ontario. Le projet vise la construction d’un complexe résidentiel et le développement de services en français destinés à une population âgée et accessibles aux francophones et francophiles de tout âge dans le but de favoriser les échanges intergénérationnels.

Ce « village », comprendra divers types d'unités d'hébergement ainsi que des services commerciaux et communautaires visant à créer une dynamique propre à une communauté de langue française tant au plan opérationnel que social. Ce nouveau village permettra aux groupes résidents d’avoir leurs espaces propres et favorisera les interactions entre les différents bénéficiaires tels que les propriétaires, les locataires, les visiteurs et la communauté de la région.



Le volet résidentiel du projet

La Communauté du Trille blanc vise à compléter la première phase du projet avec 100 unités d'hébergement de divers types d'ici 2025 et à mettre en marché des condos-appartements ainsi que des maisons détachées ou semi-détachées. Les types de résidences seront déterminés en fonction de la demande et des fonds injectés au projet.

L’étude de faisabilité réalisée pour mieux définir ce projet a permis de constater qu'environ 50% des répondantes et répondants souhaiteraient être propriétaire de leur unité et que l’autre moitié souhaiterait plutôt en faire la location. Quoique, l'étude ait démontré un intérêt pour des unités d'hébergement de tailles variées, près de 75% chercherait un espace entre 1 000 et 1 500 pieds carrés. Ces données nous permettent d’estimer la grandeur totale de ce premier volet immobilier résidentiel à environ 120 500 pieds carrés.

Il sera possible pour les propriétaires d’unités de les mettre à location ou bien entendu, de choisir d’y résider.


Le volet commercial et communautaire

Afin de devenir un pôle francophone attrayant, la Communauté du Trille blanc offrira environ 20 000 pieds carrés d'espaces commerciaux et communautaires dans une première phase. La surface totale consacrée à ce volet commercial et communautaire sera déterminée en fonction de la demande et de l’intérêt des divers regroupements francophones et francophiles. Le conseil d’administration du Trille blanc souhaite y attirer des organisations à la recherche d’espaces à bureaux, des services communautaires tels qu’une garderie, des services de santé et un café ou un restaurant.

L’étude de faisabilité a permis de confirmer un intérêt réel de la communauté, qu’il s’agisse d’entreprises ou d’organismes sans but lucratif, qui pourraient éventuellement relocaliser leurs bureaux et devenir partenaires de ce projet. Ces espaces seront offerts en location ou pour achat, quoique les consultations préliminaires indiquent qu’une majorité favorisent la location.

Déjà, la Communauté du Trille blanc a reçu l’appui d’organismes communautaires et de municipalités pour son projet et continue à approcher d’autres groupes qui pourraient bénéficier de ce nouvel écosystème rassembleur de la francophonie dans la région de York.


Les services communs intérieur et extérieur

Le projet comptera environ 5 000 pieds carrés d'espace commun intérieur avec des installations appropriées pour la tenue de réunions, de soirées de rassemblement ou autres activités. Des cloisons amovibles permettront de morceler la grande salle pour y faire plusieurs activités simultanément.

Du côté des espaces communs extérieurs, le Trille blanc prévoit environ 10 000 pieds carrés d’espace extérieur pour un jardin communautaire, une aire de pique-nique, un terrain de jeu, une piscine, un espace pour des spectacles ou de l’animation.

Des services de déneigement, des systèmes de caméras en circuit fermé avec un service de sécurité, une réception, un local pour l’administration et d’autres services à déterminer agrémenteront les opérations de cette première phase, en fonction des besoins des propriétaires et locataires.

La communauté du Trille blanc devrait être accessible via les transports en commun, et offrira des espaces de stationnement intérieurs et extérieur aux résidents et aux visiteurs.


Et le village grandira…

Pour la première phase du projet, la communauté du Trille blanc prévoit acquérir un terrain de 10 à 11 acres.


L’idéal serait de débuter le projet avec un terrain plus petit, donc moins coûteux au départ, avec certaines options d’achat pour des terrains adjacents qui permettraient le développement du projet par étapes avec des phases subséquentes et de réduire le risque d’investissement.


Questions?

La Communauté du Trille blanc est un organisme incorporé sans but lucratif, selon les lois fédérales canadiennes, doté de statuts et règlements, représenté par un conseil d’administration composés de membres aux expertises et expériences complémentaires.